Sélectionner une page

Le Sangiovese est un raisin italien qui vieillit pour donner un beau vin terreux avec des notes d’épices tout en conservant des caractéristiques fruitées. Il n’est pas aussi aromatique que d’autres variétés rouges, comme le Pinot Noir, mais ce vin acide et tannique peut tenir son rang. Recherchez des saveurs telles que la cerise acide, la tomate rôtie, la prune mûre, les feuilles de thé, les herbes, la fraise, le chocolat, la figue et le pot-pourri de fleurs séchées. Ce vin savoureux, issu du terroir, est fortement influencé par son environnement de culture, ce qui lui confère une grande diversité de styles. C’est un vin qui mérite d’être conservé en cave pour être pleinement apprécié.

La première mention documentée du Sangiovese se trouve dans les écrits de Giovanvettorio Soderini (également connu sous le nom de plume de Ciriegiulo) en 1590. Identifiant le raisin sous le nom de “Sangiogheto”, Soderini note qu’en Toscane, le raisin donne un très bon vin, mais que si le vigneron ne fait pas attention, il se transforme en vinaigre. Bien qu’il n’y ait pas de preuve concluante que le Sangiogheto est du Sangiovese, la plupart des historiens du vin considèrent généralement que c’est la première mention historique du raisin. Une récente analyse d’ADN effectuée par l’Istituto Agrario di San Michele all’Adige suggère que les ancêtres du Sangiovese sont le Ciliegiolo et le Calabrese Montenuovo. Le premier est bien connu comme étant une variété ancienne en Toscane, le second est une relique presque éteinte de Calabre, en Italie. En fait, le patrimoine génétique du Sangiovese est à moitié toscan et à moitié italien du sud.

Selon la légende, le nom Sangiovese a été inventé par des moines de la commune de Santarcangelo di Romagna, dans l’actuelle province de Rimini, dans la région d’Émilie-Romagne, au centre-est de l’Italie, et il se traduit par “le sang de Jove”, en référence au dieu romain Jupiter. Les premières théories sur l’origine du Sangiovese faisaient remonter le raisin à l’époque de la viticulture romaine. Il a été postulé que le raisin a été cultivé pour la première fois en Toscane par les Étrusques à partir de vignes sauvages Vitis vinifera.

Aujourd’hui, il est l’un des vins les plus populaires d’Italie et s’est répandu dans le monde entier, notamment en Californie, en Australie et en Argentine. Des cépages très proches existent dans des endroits comme la Corse, avec sa variété Nielluccio. Il pousse mieux dans les environnements chauds qui permettent une longue saison de croissance et empêchent la pourriture de s’installer sur les peaux fines de ces raisins. Il préfère un climat méditerranéen et est souvent récolté aussi tard qu’en octobre.

Lorsque vous cherchez quel Sangiovese acheter, recherchez les étiquettes sous les appellations Super Tuscan, Chianti, Vino Nobile di Montepulciano ou Brunello di Montalcino (Prugnolo Gentile). Si vous préférez les vins du Nouveau Monde, il existe des établissements vinicoles renommés à Napa, Sonoma et Walla Walla qui proposent de délicieux Sangiovese.
La durée de vieillissement de ce vin dépend de votre préférence en matière de saveur. Le Sangiovese jeune est souvent brillant, avec des notes de cerise. Plus il vieillit, plus ses notes savoureuses de tabac et d’herbes deviennent riches. Vous pouvez conserver ce vin fin jusqu’à 25 ans, en savourant peut-être une bouteille ou deux en cours de route pour apprécier ses saveurs changeantes. Le vieillissement traditionnel est de 10 à 20 ans dans votre cave à vin.